IMMO 974 – créé le 14.07.2015 à 06:46 – mis à jour le 14.07.2015 à 06:46

Bien que vous soyez sur le point d’investir pour un immobilier neuf, rien ne vous garantit que ce bien soit exempt de vices. Ce qui vous amène donc à vérifier quelques points essentiels avant de signer un contrat d’achat immobilier neuf.

Pour ne pas avoir à payer différentes charges supplémentaires en plus du prix d’achat, mieux vaut prendre en compte chaque détail du bien immobilier à visiter, et ce bien qu’il soit neuf. Découvrez les points essentiels à ne surtout pas négliger.

Les taxes

A l’achat d’un bien immobilier neuf, tenez compte des taxes locales payées périodiquement. Elles concernent notamment la taxe d’habitation et la taxe foncière qui peuvent parfois influer considérablement votre budget d’investissement.

Les charges de copropriété

Si vous avez en outre investi pour l’achat d’un bien immobilier neuf en copropriété, vous devez par ailleurs considérer tous les détails des charges de copropriété, notamment les charges liées aux travaux de chauffage (qui ne nous concerne pas vraiment à la Réunion), aux  travaux de réhabilitation de l’ascenseur, … N’hésitez pas non plus à demander à consulter le règlement de copropriété, document qui établit toutes les règles de copropriété.

Les vices administratifs

Il est également important de vérifier que les constructions annexes telles que les garages, les piscines et les abris de jardin ont été bien déclarées et disposent d’un permis de construire. A défaut, les charges de tous ceux-ci peuvent vous incomber.

L’assurance

Si vous optez pour une maison individuelle, exigez une assurance dommages-intérêts qui vous dédommagera en cas de vices cachés de la maison.

Le profil du bien immobilier et l’environnement

N’hésitez pas non plus à voir en détail le profil du bien immobilier et tout son environnement, pour éviter l’irréparable. A cet effet, il est recommandé de demander les services d’un professionnel du bâtiment qui évaluera l’état du bien en question. N’hésitez pas non plus à consulter le voisinage qui est bien informé de tous les vices cachés de la maison. Enfin, visitez le bien immobilier à des heures différentes pour évaluer l’exposition du bien immobilier ainsi que les éventuelles nuisances.