IMMO 974 – créé le 05.11.2018 à 08:21 – mis à jour le 05.11.2018 à 08:21

Réputées pour être habitées par des fantômes, ces maisons sont connues pour être les plus flippantes au monde. Oseriez-vous y passer la nuit ?

 

Le domaine Monte Cristo, en Australie

Construite en 1885, de nombreux fantômes auraient été aperçus au sein de cette propriété, comme celui de l’ancienne propriétaire, Mme Crawley. D’après la légende, ces apparitions font suite aux nombreux décès survenus  dans ce domaine depuis sa construction. Il y a eu la mort d’un bébé après une chute dans les escaliers, d’une nourrice qui est accidentellement tombée du balcon, ou d’un garçon d’écurie brûlé vif, etc.

Selon le tabloïd britannique The Daily Mail, le fantôme de Lady Dorothy Walpole hanterait aussi les lieux. Elle aurait trompé son mari, un ancien Premier ministre. Son corps a été découvert inanimé dans une des chambres de la résidence.

Copie écran vidéo – Top Channel

 

La maison du 50 Berkeley Square, à Londres

Plusieurs personnes seraient décédées dans de mystérieuses circonstances dans cette maison située dans le quartier de Mayfair, à Londres. Le site Haunted-London a rapporté qu’une femme s’y serait suicidée et qu’un jeune homme serait mort après avoir été enfermé durant des années.

Plusieurs témoins ont indiqué avoir aperçu le fantôme d’un certain M. Myers. Ce dernier se serait reclus dans une chambre du premier étage après avoir été largué par sa fiancée. Il a finalement été retrouvé mort des années plus tard. Une femme de chambre serait aussi morte de peur alors qu’elle préparait le lit de l’aînée d’une des familles qui habitaient la maison.

sipa

 

Le presbytère hanté de Borgvattnet, en Suède

Bâti en 1876 à Borgvattnet au nord de la Suède, le vieux presbytère est réputé pour être l’endroit le plus hanté en Suède. Selon Atlas Obscura, le premier phénomène paranormal enregistré remontait à l’an 1927. Un homme a indiqué que ses vêtements se seraient déchirés et lancés au fond de la pièce alors qu’il les réunissait pour la lessive.

Un prêtre qui a vécu dans la maison en 1930 aurait aussi été témoin des événements inexpliqués. Il aurait vu une vieille femme dans sa chambre, mais l’entité aurait disparu devant ses yeux. En 1945, un aumônier a raconté qu’une force le jetait toujours hors de sa chaise. Une des résidentes aurait même été réveillée par trois vieilles femmes assises près de son lit.

Copie ecran Youtube Top Channel

 

La Maison-Blanche, à Washington, dans le District de Columbia

La demeure présidentielle a été construite entre 1792 et 1800. Les présidents américains n’auraient pas été les seuls à résider les lieux au fil des ans. D’après le site Histoires-paranormales, la Maison-Blanche serait hantée.

Le 63e premier ministre du Royaume-Uni, Winston Churchill, y aurait vécu un phénomène étrange. Il aurait vu le fantôme d’Abraham Lincoln debout devant la cheminée. Cette personnalité britannique aurait catégoriquement refusé d’y passer la nuit. Plusieurs personnes ont témoigné avoir ressenti la présence de Lincoln dans l’une des chambres de la Maison-Blanche, à savoir Theodore et Eleanor Roosevelt, Jackie Kennedy et ses enfants ou encore Dwight D. Eisenhower.

La reine des Pays-Bas (1890 à 1948), Wilhelmine, aurait aussi aperçu le fantôme d’Abraham Lincoln dans le couloir de la Maison-Blanche. Selon elle, quelqu’un aurait cogné à la porte de sa chambre au milieu de la nuit. Il s’agirait de l’ancien président des États-Unis.

Sipa

 

La maison inspirant le film “L’Exorcisme”, dans le Missouri aux États-Unis

La vraie histoire qui a inspiré le film “L’Exorcisme” de William Friedkin est encore plus flippante. En effet, en 1949, un adolescent âgé de 13 ans aurait été possédé par le mal “Satan” après avoir initié à des séances de spiritisme, à l’aide d’une planche de “Ouija”, avec sa tante. Cette dernière aurait retrouvé la mort à la suite de phénomène paranormal. Des bruits se seraient fait entendre entre les murs, et des objets auraient bougé.

La chambre où dormait le jeune garçon aurait particulièrement été touchée par les manifestations. À chaque tombée de la nuit, le comportement de l’adolescent changeait selon la légende. Il présentait sur le corps des marques et des bleus.

Ses parents auraient visité le prêtre Hughes à l’église Saint-James pour déposséder le garçon. Il aurait demandé à ses Frères jésuites de superviser l’exorcisme, mais le rite n’aurait malheureusement pas fonctionné. À la suite de plusieurs séances, le démon aurait fini par quitter le corps de l’adolescent. Ce dernier n’aurait gardé aucun souvenir des derniers mois de sa possession.

Copie écran Youtube Top Channel

 

 

A lire aussi : Photos – Cinq annonces immobilières insolites

(Source : journaldemontreal.com)