IMMO 974 – créé le 10.04.2017 à 19:05 – mis à jour le 12.04.2019 à 17:35

Sans CDI, la chance de prétendre un crédit immobilier est souvent très mince. Mais ne vous désespérez pas, à chaque principe son exception. Il est tout à fait possible d’en obtenir un.

 

Présentez un dossier en béton

Les banques sont très précautionneuses à céder des crédits à des acheteurs n’ayant pas de CDI. En effet, ce dernier est une assurance pour les prêteurs et les rassure que l’emprunteur est en capacité de rembourser son prêt immobilier. Selon le réseau d’agences immobilières ORPI, le montant moyen d’un immobilier était environ de 210 000 euros en 2017.

Cependant, un prêt immobilier demeure possible sans CDI. Il faut juste avoir un dossier très sérieux afin de convaincre au mieux les établissements prêteurs.

 

Mettre en avant la stabilité des revenus et du travail

La nature du contrat de travail n’est pas le seul élément que les banquiers scrutent. Ils s’assurent également de la solvabilité d’un candidat au crédit immobilier. Ils prêtent particulièrement attention à l’ancienneté de l’activité professionnelle en l’absence de CDI. Si vous êtes entrepreneur ou un salarié en CDD, votre candidature pourrait être recevable avec au moins trois ans d’activités, contre seulement deux ans pour les intérimaires et les professions libérales. Les banques ne font que s’assurer de la régularité de vos revenus.

 

Les autres façons d’avoir un crédit immobilier

Il existe plusieurs façons de rendre votre dossier sérieux. Parlez de votre ancienneté dans la banque. Cette dernière vous accordera surement sa confiance. Vous pouvez faire pencher la balance en indiquant que d’autres membres de votre famille sont également clients de votre banque.

N’hésitez pas à parler de votre apport personnel. Expliquez à votre banquier, afin de le rassurer, que vous disposez déjà d’une épargne pour financer une partie de l’achat immobilier.

Dans le cas où vous avez un garant au bon profil, parlez-en à votre financier, c’est un atout pour votre demande.

>> A voir aussi : Vente immobilier

(Source : lesfurets/ lg-courtage)