IMMO 974 – créé le 14.02.2018 à 16:49 – mis à jour le 14.02.2018 à 16:49

Avec la facture d’électricité qui ne cesse de grimper, les foyers peuvent être dépassés par le montant à s’acquitter à la fin du mois. Pourtant, il existe des sources d’économies réelles en réalisant quelques gestes simples.

Optimisation des appareils produisant du froid

La priorité des efforts est à concentrer sur les appareils produisant du froid, tels les réfrigérateurs et les congélateurs. Ces derniers représentent en effet 35 % de la consommation d’électricité. Sachant que les aliments doivent être à une température maximale de +5 °C en haut du frigo, la température sera réglée exactement à + 4 °C dans l’étage supérieur. Pour les congélateurs, la température recommandée est de -18 °C. Une surveillance régulière de cette température est à privilégier à l’aide d’un thermomètre. Un degré Celsius de moins représente déjà une économie d’électricité d’environ 5 %.

Régulation de la ventilation

La plupart des appareils de ventilation présentent deux vitesses de fonctionnement. Un interrupteur permet le passage d’une vitesse à l’autre. En général, la vitesse minimum est suffisante pour une bonne ventilation sauf à certains moments de la journée. Quand vous utilisez la salle de bains ou quand vous préparez des repas, pensez à réguler la ventilation à sa vitesse maximale. Grâce à cela, vous ferez d’importantes économies d’électricité. Par ailleurs, vous préserverez une qualité de l’air suffisante.

Le séchage de linge naturel

Si nous calculons la consommation d’électricité moyenne, le lave-linge représente 7 %, soit pas moins de 15 €. Pensez donc à troquer votre sèche-linge contre un séchage à l’air libre sauf les jours de grande pluie. Ainsi, vous pourrez faire des économies conséquentes sur la facture d’électricité.

 

Source : conseils-thermiques.org