IMMO 974 – créé le 06.07.2017 à 13:11 – mis à jour le 06.07.2017 à 13:12

Le président de la République Emmanuel Macron souhaite apporter des modifications sur la réglementation sur les baux locatifs. La mesure pourrait être présentée à la prochaine rentrée et prévoit notamment de créer un nouveau contrat de location à l’usage des jeunes.

Emmanuel Macron veut redynamiser le marché de l’immobilier

Le projet d’Emmanuel Macron s’ajoutera aux autres baux en vigueur que sont le « bail Méhaignerie », de trois ou six ans pour les logements vides, et le bail d’un an pour les logements meublés. Le chef de l’Etat espère, avec cette mesure, dynamiser le marché de l’immobilier en faisant un geste à l’endroit des jeunes en situation de précarité, notamment ceux en CDD et les intérimaires.

De nombreux propriétaire et agences immobilières demandent que la durée du contrat de travail couvre toute la durée du bail : un an minimum pour les meublés et trois ans pour les logements vides. Le projet d’Emmanuel Macron pourrait donc permettre aux travailleurs précaires de trouver un logement plus facilement.

Le projet d’Emmanuel Macron inquiète certains professionnels

Emmanuel Macron avait fait remarquer pendant la campagne présidentielle qu’un nombre croissant de biens immobiliers sont réservés à la location touristique. Le nouveau contrat en gestation pourrait inciter les propriétaires à louer leur bien pour une durée définie.

Mais le projet d’Emmanuel Macron suscite des inquiétudes chez les professionnels. “Est-ce un détricotage des protections du locataire, qui a droit à un bail longue durée et à son renouvellement sauf motif sérieux et légitime ?” s’interroge Florent Guéguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité, dont les propos sont relayés par Le Monde.