IMMO 974 – créé le 06.01.2018 à 11:04 – mis à jour le 06.01.2018 à 11:04
Distinguer un logement social d'un logement privé

Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a livré les grandes lignes du nouveau projet de loi sur le logement. D’après lui, les objectifs sont clairs : “construire plus” et “moins cher“.

Projet de loi sur le logement
Dans les grandes villes, le prix de l’immobilier est en hausse depuis un an. À Paris, il a augmenté de 8 % tandis qu’à Bordeaux, il est monté jusqu’à 12 %. La tendance est également à la hausse pour Lyon (6 %) et Lille (5 %). Afin de permettre aux classes moyennes et modestes de devenir propriétaire dans ces grandes agglomérations, le projet de loi sur le logement aura deux objectifs distincts : “construire plus” et “construire moins cher“. Pour rappel, le texte passera en conseil des ministres en mars prochain.

Mesures pour la construction dans les grandes villes
Dans ce sens, Julien Denormandie entend prendre des mesures “fortes” telles que la lutte contre les recours abusifs contre les permis de construire, la lutte contre les normes “ubuesques” par la réécriture du code de la construction ou encore la libération en masse des terrains avec des “mesures fiscales“. Le secrétaire d’État prévoit notamment la construction de “80 000 logements” sur le quinquennat pour les étudiants et jeunes actifs qui peinent à se loger.

Aller au bout de l’encadrement des loyers
En ce qui concerne l’encadrement des loyers, le gouvernement n’est pas convaincu du procédé. Julien Denormandie n’a pas caché son scepticisme. Malgré le fait qu’il ait été appliqué à Lille, cela n’a pas empêché la hausse des loyers. Afin de voir la pleine efficacité de ce système, il faut “aller au bout de l’expérimentation“, estime le Secrétaire d’État. Pour ce faire, l’État “a fait appel il y a quelques jours de la décision du tribunal administratif de Paris“. “L’esprit de la loi est de l’étendre à l’agglomération”, a-t-il déclaré. Le but est donc d’aller au-delà de l’intramuros, annonce Julien Denormandie.

Source : Europe 1