IMMO 974 – créé le 11.06.2015 à 12:55 – mis à jour le 11.06.2015 à 12:55

Du premier coup d’œil attentif, vous pourrez déterminer quels sont les dégâts sur les murs extérieurs de la maison. Souvent indicateurs de problèmes intérieurs, il faut les soigner d’entrée de jeu.

 

Prenez votre temps, faites lentement le tour de la maison et auscultez chaque mur de bas en haut. N’hésitez pas à rabattre les herbes folles qui cacheraient la base des murs et regardez avec grande attention ; n’ayez crainte de creuser le sol sur quelques centimètres, si nécessaire, pour faire un diagnostic et établir la feuille de soins.

Les fissures et lézardes
De légères fissures, mineures, sont normales lorsque la construction est ancienne. Il sera simplement nécessaire de refaire l’enduit de façade.

– Les lézardes. Ces larges fentes, qui favorisent les infiltrations d’eau de ruissellement, sont beaucoup plus dommageables pour la salubrité de la maison. Leur colmatage doit précéder une réfection profonde.
-Les fissures verticales peuvent être visibles sur des points stratégiques.

-Sous la toiture. Si les fentes sont plus largement ouvertes en haut qu’en bas, une remise en état de la charpente est à prévoir.

-Les fissures près du sol, et plus larges en bas qu’en haut, sont fréquentes lorsque la maison est bâtie sans fondations ; elles signifient qu’il conviendra de prévoir un drainage périphérique pour les enrayer.

-Les fissures horizontales, situées sous les balcons, terrasses ou fenêtres, sont le plus souvent dues à un excès de charge au niveau du plancher intermédiaire. Le renforcement des planchers intérieurs, au niveau des étages, est alors nécessaire.

Les causes d’humidité
Remontées capillaires et infiltrations se disputent l’apparition d’humidité dans les murs d’une maison. Quoi qu’il en soit, il faudra leur barrer la route coûte que coûte, avant d’entamer restauration, amélioration ou travaux d’agrandissement.