IMMO 974 – créé le 29.07.2020 à 17:08 – mis à jour le 29.07.2020 à 17:08

 

Les mouches blanches ou cochenilles sont des parasites invasifs. Elles s’attaquent à nos plantes d’intérieur et à nos jardins.

 

Un insecte suceur de sève

Les mouches blanches sont des petits insectes. Reconnaissables à leurs petites taches blanches, elles peuvent se présenter en bouclier cireux ou en amas cotonneux. Les mouches blanches se développent sur les plantes. Comme le rapporte gerbeaud.com, ces insectes sucent la sève des plantes, grâce à un rostre semblable à celui des poux.

Elles sucent la sève des plantes et sécrètent du miellat qui va s’installer sur les feuilles. Des feuilles sur lesquelles vont se former des champignons qui vont noircir les feuilles en entraînant la mort des plantes“, explique Clarisse Clain, responsable des luttes alternatives au sein de la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles de La Réunion (FDGDON).

 

Les jardins réunionnais envahis

Les cochenilles envahissent les jardins réunionnais, ces trois dernières années. Elles prolifèrent généralement en été. Toutefois, elles restent sur les plantes durant l’hiver. Selon le site linfo.re, l’hibiscus et le bougainvillier sont les plus attaquées par ces petites bêtes.

On les voit, elles sont en suspension dans l’air, c’est comme des confettis. Il y en a énormément“, a expliqué un habitant.

 

Comment s’en débarrasser ?

Pour sauver vos plantes, chassez naturellement ces mouches blanches. Adoptez, par exemple, des coccinelles. Elles sont les prédateurs naturels des cochenilles. Vous pouvez, par ailleurs, vaporiser une solution écologique sur toutes les parties atteintes. Mélangez ainsi une proportion d’huile végétale, avec du savon noir et 1 % d’alcool.

Il est également possible de nettoyer les feuilles infectées avec une éponge imprégnée d’eau savonneuse ou avec un coton imbibé d’alcool à 90°.

 

> A lire aussi : Quelques conseils pour bien entretenir son jardin