IMMO 974 – créé le 02.07.2015 à 08:10 – mis à jour le 02.07.2015 à 08:10

Vous êtes locataire ou propriétaire et vous voulez faire des travaux pour améliorer votre logement. Quels que soient votre situation familiale et vos revenus, vous pouvez peut-être bénéficier d’un prêt.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) est un prêt proposé par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) à toute personne percevant déjà des allocations et souhaitant effectuer certains travaux dans son logement, qu’elle soit locataire ou propriétaire. Les allocations concernées sont les allocations familiales, de logement familial, pour jeune enfant, complément familial, allocation de soutien familial, de rentrée scolaire, allocation parentale d’éducation, allocation de parent isolé et allocation d’éducation spéciale.

Grâce au prêt à l’amélioration de l’habitat, vous pouvez financer des travaux tels que l’isolation, l’installation de sanitaires ou d’un moyen de chauffage, ou encore le remplacement de vos fenêtres. Par contre, vous ne pourrez pas faire de travaux jugés décoratifs ou d’agrément, comme la fabrication d’une terrasse, les peintures et papiers-peints, les moquettes ou parquets.

Le prêt à l’amélioration de l’habitat est un prêt d’appoint. Il peut en effet représenter jusqu’à 80 % du coût des travaux, mais ne peut excéder 1 067,14 €. Le taux d’intérêt est fixé à seulement 1% et le prêt doit être remboursé en 36 mensualités égales. Le versement est effectué pour moitié au début des travaux, sur présentation des devis fournis par les artisans ou des devis des matériaux (si vous effectuez vous-même les travaux), et pour moitié à la fin des travaux, sur présentation des factures.

Mais attention, ce n’est pas parce que vous remplissez les conditions, que vous aurez automatiquement droit à un prêt à l’amélioration de l’habitat. En effet, les crédits dont disposent les CAF étant limités, elles peuvent attribuer les prêts en fonction de certaines priorités (nature des travaux, composition de la famille, …).

Démarches à suivre

Vous devez remplir un formulaire de prêt à l’amélioration de l’habitat. Vous pouvez le télécharger et l’imprimer ou le demander à votre CAF. Retournez-le rempli, daté, signé et accompagné :

-des devis détaillés des travaux, établis par les entreprises

-des devis des matériaux utilisés établis par les fournisseurs, si vous faites vous-même les travaux

-la photocopie du permis de construire si la nature des travaux le nécessite.